AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
Dad, my teacher is a stalkeur !! Ft Kaede Aeris

avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saturn
INSCRIPTION : 11/05/2016
MESSAGES : 77
LOCALISATION : Devant ma wii *o*
EMPLOI / LOISIR : euh...J'adore faire la fête
HUMEUR : I'm happy !!
CHAMBRE : Chambre 3 - Dortoir A
Mar 28 Juin - 3:08

Dad , my teacher is a stalkeur


 Sana & Kaede




Je suis complètement épuisée aujourd'hui, après tous c’est un peu normal avec tous ce que j’ai fait aujourd’hui ! D’abord pour bien commencer ma journée j’ai dû embêter Judy puis aller en cours puis l’embêter à nouveau puis j’ai séché mon cours de français pour jouer à un tous nouveau jeu de combat qui venait de sortir mais grâce à Daddy j'ai pu me le procurer sans trop de soucis.

Mais comme les cours sont terminés, je peux m'amuser ou juste me réposer! J'ai bien envie d'aller embêter Judy haha ! Qui c'est? Une petite idiote manipulatrice, voilà qui est Judy. Pourquoi est-ce que je m'intéresse autant à cette gamine ? Vais savoir.

Je sortis de mon lit pour me rendre jusqu’à ma penderie afin de récupérer ma veste noire que j’avais achetée la semaine passée, je pense mais ceci n’est qu’un détail puisque cette veste fait partie de la nouvelle collection printemps- été de chez Moshino. Oui je sais je suis une crâneuse et je l’assume complètement les amis . Après avoir enfilé ma veste, je récupère ma montre fossile rose cadeau de ma mère décédée… Je suis enfin prête ! Je me regarde une dernière fois pour admirer le résultat, c’est bon je suis ok !  Je me rends alors jusqu’à la porte attrapant au passage mon Samsung note 4, qui m'a été offert par ma chère tante.

À présent il ne me reste plus qu’une chose à décider, c’est de savoir où je vais pouvoir me poser. Un endroit calme et paisible sera parfait ! Quel lieu dans ce lycée de fou peut bien être calme . Le toit ! Non jamais ! Je  ne suis pas suicidaire voyons ! Aller tous droits chez les mercurys ce n’est pas trop mon kiffe sorry ! Mais oui je viens d’avoir une idée, pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ! Le jardin est un lieu calme et ensoleillé !

Je quitte le dortoir pour me rendre jusqu'au jardin de l'école. Mais un garçon aux cheveux noirs relâché en arrière grâce à un bandeau orange, rouge et blanc. Que me veux-t-il à me reluquer ainsi avec ses yeux émeraudes, tous les gars de cette école sont des emmerdeurs ou quoi ?

Sana : Qu'est-ce que tu me veux ? On ne te la jamais dit que reluquer les gens ainsi était mal polie ?

Garçon : Non, jamais. Tu sais que tu es très mignonne Sana.

Sana : Mais tu es bizarre, comment tu as fait pour connaître mon prénom ?! Psychopathe stalkeur !

Garçon : Mais comment ne pas connaître le prénom d'une si jolie créature.

Sana. : Merde, mais tu es lourd ! Laisse -moi la grappe tu veux !

Garçon : Non, nous sommes fais l'un pour l'autre !

Ce garçon est  vraiment épuisant purée de pommes de terres ! Il ne me laisse pas le choix, je vais devoir utiliser ce que j'ai appris en cours d'auto défense. Le coup de pied dans les parties génitales ! Aussitôt dis aussitôt fait, mon harceleur eut droit à un coup de pied là où ça fait mal ! Haha bien fait pour toi !
Garçon : Sal…
Sana : Garce, connasse ?! T'inquiète mon chou, je suis habituée. Sur ce bye bye loser !

Je continue mon chemin dans le jardin à la recherche d'un lieu qui  me permettra à me reposer un peu. Ce banc sous cet arbre est parfait ! Je cours jusqu'au banc avant de prendre mon téléphone pour mettre de la musique. La nature ajoutée à de la musique douce, cela fait une super ambiance cocooning! Mais je ne pouvais être totalement calme, car depuis que je suis sortie des dortoirs  j'ai cette impression d'être observée. Pour découvrir qui était mon stalkeur, je me tourne en direction d'un arbre que je trouvais très suspect.

Sana : Oh non pas vous ! Qu'est-ce que j'ai bien pus faire au ciel pour avoir une telle professeur ?  C'est une une habitude chez vous de suivre vos élèves ? Qui plus est les meilleurs !

Pourquoi cette professeur s'amuse autant à me tourmenter ?  Je ne lui ai rien fait non ? Mais si j'ai loupé la plupart de ses cours, je suis une élève modèle ! J'ai de bonnes notes, je ne lui adresse pas la parole et je discute parfois à ses cours. Que veux-t-elle de plus ?!
Invité
Mer 29 Juin - 10:32

Kaede

♘ Dad ! My teacher is a stalker ! SANA & KAEDE
- -✄- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


    On dit que les plus turbulents sont des personnes qui ont beaucoup souffert par le passé. Cela ne signifie pas qu'elles ont le passé le plus lourd, elles peuvent percevoir la douleur d'une manière différente de la vôtre sans pour autant avoir connu le triple de ce que vous avez vécu. Mais cela ne signifie pas qu'ils sont faibles. Qu'ils sont inaptes. Ils vivent seulement la souffrance différemment, et la manifestent à leur façon. Nous vivons tous la souffrance différemment. Personne n'est fort, personne n'est faible. Nous sommes tous admirables. Cela signifie également que personne n'est admirable. Dans ce cas, les plus turbulents ont-ils le droit d'imposer la douleur de leur passé aux autres ? C'est la question à laquelle nous allons répondre ici même.

- -✄- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Il fait nuit. La sombre nuit obscurcit le ciel et le peint d'un bleu si sombre, que les lumières en deviennent visibles. Lesdites lumières parsèment ses traces de milliers de petites tâches à teinte toujours différente à chaque fois. Certaines sont plus petites, d'autres plus grosses. Y a-t-il un juste milieu ? Quand peut-on dire qu'une étoile, de notre point de vue, a une taille normale ? Jamais. Car la normalité, peut-être, n'existe pas. Peut-être n'est-elle qu'une catégorie pour nous faciliter la vie, mais dans ce cas, nous mentons constamment, nous classons les choses par des caractéristiques qu'un tel a choisies. Pensons-nous par notre propre chef ? Si non, qui est le premier à avoir pensé et nous a inculqué sa manière de faire ? Une jeune femme autour de vous pense que le théâtre, ou même l'art en lui-même, aide les Hommes à penser et à se plonger dans des réflexions interminables, dans le but d'une réponse. L'art est une torture et un bienfaiteur à la fois. Mais elle pense qu'au moins, l'art est honnête.

    La jeune femme de tantôt est assise sur un banc, sous un arbre, au milieu de l'air frais des nuits d'été. Où est-elle exactement ? Dans un jardin, celui de l'établissement dans lequel elle travaille en tant que professeure de théâtre. Elle gratte machinalement le bois avec ses doigts. Elle a froid, ainsi, dehors, avec pour seul haut une chemise blanche légère. Elle n'avait pas prévu de rester si tard la nuit, disons que tenter de négocier avec le directeur pour obtenir le droit de monter un club de théâtre lui a pris beaucoup de temps. Elle soupire. C'est peut-être à cause de son âge qu'on ne la croit pas apte à s'occuper d'un club incluant étudiants et lycéens à la fois. Elle clos ses paupières et lève le visage vers la lune, qui la baigne alors entièrement. Si l'âge faisait l'expérience et les capacités, cela se saurait. Mais cela ne se sait pas, et pourtant, ce préjugé persiste.

    Peu importe maintenant, elle doit penser à ses élèves : Ewen Allistair, Tobias Jackson, Hélix S. Aremburge... Et Sana Fujihiro. Elle se demande ce que tu deviens, d'ailleurs, depuis la dernière fois où tu lui as répondu avec insolence. Tu as commencé à sécher ses cours, elle ne t'a donc pas vue depuis un moment. Elle soupire pour la énième fois de la journée et se masse l'arrête du nez. Décidément, une professeure telle qu'elle n'a aucun repos de permis. Elle est trop impliquée, c'est mal pour elle et sa santé. Mais elle arrivera à gérer. Elle a toujours réussi à se débrouiller seule. Toujours. Elle ne voit pas pourquoi elle n'y arriverait pas sous prétexte qu'elle a des centaines d'élèves à sa charge. Ce n'est rien, absolument rien. Elle peut le faire sans soucis. Elle est une warrior.

    Soudain, elle entend du bruit. Elle sursaute, lâche un petit cri et, par réflexe, elle passe maladroitement par-dessus le banc, tombe dans le buisson, et se hâte derrière l'arbre pour se cacher. Elle s'est fait mal au genou en passant. Disons que physiquement, elle est plutôt fragile. Un simple gros coup de vent peut la faire tomber et la faire rouler le long d'une petite pente. C'est en cela qu'elle est assez impressionnante, sur scène. Elle a l'air invulnérable, si forte. Ni un typhon, ni un cyclone ne semble pouvoir la faire vaciller. Elle semble tenir le monde transcrit sur la pièce de théâtre sur ses épaules. Elle a tant de présence. Cela en est effrayant.

    Elle passe sa tête pour regarder le nouvel arrivant. Ou plutôt, la nouvelle arrivante. Elle écarquille les yeux. Tu es là, devant elle. Pile quand elle pensait justement à toi. Décidément, tu lui causes du soucis pour rien. Elle pensait qu'il t'était arrivé quelque chose pour ne pas être venue, mais tu vas bien. Tu la remarques même, et tu lui dis à quel point tu es écœurée par le fait de la voir. Tes mots durs ne l'atteignent pas, visiblement. Car un rire doux et joyeux traverse la barrière de ses lèvres. Elle est rassurée, si rassurée, cela lui réchauffe le cœur. Alors que son corps a froid.

« Ravie de te voir aussi, Fujihiro-san. »

    Elle pose une main sur sa hanche, souriant finement, et s'appuie sur une jambe. Elle sait quoi te dire, elle sait comment réagir à ta prochaine réaction.

« Moi ? Te suivre ? Oh non, je ne fais que passer. J'avoue m'être inquiétée pour toi, mais de là, à te suivre jusqu'ici... »

    Elle rit de nouveau, amusée. Disons qu'elle rit pour pas grand-chose, c'est en cela qu'elle est une femme de nature joyeuse.

« Que fais-tu ici, si tard dans la nuit ? Tu devrais être au dortoir. Et d'ailleurs, pourquoi ne viens-tu plus à mes cours ? Ai-je fait quelque chose qui t'ait contrariée ? »

    Elle te pose beaucoup de questions, c'est vrai. Elle s'en rend vite compte, c'est pour cette raison que son sourire embarrassé s'élargit, qu'elle claque la paume de sa main sur son front et qu'elle soupire, face à sa propre bêtise.

« Fujihiro-san, c'est dommage qu'une bonne élève telle que toi sèche les cours. Tu peux viser haut, tu en as les capacités. Tu es une fille intelligente et je t'encourage à faire plus que ce que tu fais maintenant. Encore maintenant, tu n'en es qu'à ton strict minimum. »

    Kaede est une moraliste, tu ne pourras rien contre ça. Elle te poursuivra pour voir des changements s'opérer. C'est peut-être en cela qu'elle est une sorte de stalkeuse.
(c) sweet.lips
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saturn
INSCRIPTION : 11/05/2016
MESSAGES : 77
LOCALISATION : Devant ma wii *o*
EMPLOI / LOISIR : euh...J'adore faire la fête
HUMEUR : I'm happy !!
CHAMBRE : Chambre 3 - Dortoir A
Jeu 30 Juin - 7:21

Dad , my teacher is a stalkeur


 Sana & Kaede





Merde maintenant je vais devoir retourner au dortoir à cause de cette professeur, mais qu'ai-je bien pu faire pour tomber sur elle ?! Parce qu'il faut savoir qu'Aeris est une pure forceuse ! Si cela aurait été un autre professeur, il serait partie sans m'adresser la parole mais elle... Je suis sûre qu'elle va taper la causette avec moi.

Kaede: ravie de te voir aussi, Fujihiro-san.

Désolé mais ce n'est pas partagé Aeris, je ne suis absolument pas heureuse de vous voir. Mais merde lâche moi la grappe ! Elle s'apprête à parler à nouveau, que me veut-t-elle encore? Je pensais que ce que je lui avais dit allait la blesser mais non. Elle n’en a même pas priée rigueur cela lui a même fait rire. Tout le contraire de mes attentes, avec quelle folle étais-je encore tombée.

Kaede: Moi ? Te suivre ? Oh non, je ne fais que passer. J'avoue m'être inquiétée pour toi, mais de là, à te suivre jusqu'ici...

Elle rit encore en plus, se moque t-elle de moi ? Non je ne pense pas enfin j'espère. Pff elle s'inquiétait pour moi, menteuse les professeurs se s'intéressent à leurs élèves que sur les heures de cours... Enfin ils y a des exceptions.

Kaede: Que fais-tu ici, si tard dans la nuit ? Tu devrais être au dortoir. Et d'ailleurs, pourquoi ne viens-tu plus à mes cours ? Ai-je fait quelque chose qui t'ait contrariée ?

Elle se prend pour ma mère ou quoi ?! Depuis quand il y a une heure de couvre feu dans ce lycée de fous ? Et toutes ces questions qu'elles me posent, je n'ai même pas le temps de lui répondre.

Kaede: Fujihiro-san, c'est dommage qu'une bonne élève telle que toi sèche les cours. Tu peux viser haut, tu en as les capacités. Tu es une fille intelligente et je t'encourage à faire plus que ce que tu fais maintenant. Encore maintenant, tu n'en es qu'à ton strict minimum.

Je me retourna vers les buissons pour esquiver un sourire qui j'espérais avait été discret. Pourquoi me dis-t-elle ceci ? À quoi bon se donner à fond lorsque tu sais que quoi qu'il advienne tu réussiras ta vie.

Sana: Je n'ai aucune raison pour travailler, car je sais que papa sera là si jamais j'échouais.

J'espère avoir été claire, bien sûre que je suis intelligente et que j'ai les moyens pour réussir. On me le répète depuis la primaire... "bonne élève" ce titre que veut-il bien dire... Certains le voient comme une fierté, et d'autres... Comme un fardeau. Et moi j'ai toujours vu ce titre comme un fardeau. Je vais vous révéler comment m'appeler mes camarades au collège "grosse tête», vous voulez savoir pourquoi ? La raison est simple, j’avais beaucoup de facilités questions cours.

Sana: Vous vous demandez pourquoi je ne viens plus à vos cours . Eh bien je vais vous répondre Aeris. La raison pour laquelle je ne viens pas à vos cours est que je vous déteste, vous êtes votre joie de vivre, votre volonté à vouloir vous émincer dans la vie d'autrui. Je vous déteste comme un peu tous les autres professeurs, vous n'êtes que des hypocrites, vous nous faites croire que vous êtes là pour nous mais lorsque nous avons besoin de vous vous nous tournez le dos... N'ai-je pas raison Aeris ?

Je crachai ces mots avec toute la haine que je ressentais envers les professeurs que je me demande même si je n'y étais pas allée un peu fort. Mais je ne regrette absolument pas mes paroles car c'est ce que je ressens.

Sana : Alors Aeris, vous n’avez rien à ajouter . Si c’est bien le cas je vais dès à présent retourner dans " les dortoirs ".
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Presentation de Kaede Nagase
» Présentation en cours : Kaede Uriyama
» Tomoya Misaki (kamen Teacher)
» Great Teacher Onizuka(GTO)
» (Topic débile) Couples entre filles de 3-A...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sei Gakuen :: Archives rp 2-