AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
Damon Parker

avatarVoir le profil de l'utilisateur
Damonadmin
INSCRIPTION : 15/07/2012
MESSAGES : 246
LOCALISATION : Chambre A1 avec Norio
EMPLOI / LOISIR : Chaton de Norio
HUMEUR : Taquin
Lun 16 Juil - 12:36
Damon Parker

Chat échaudé craint l'eau froide.

IDENTITY CARD
NOM :Parker
PRÉNOM :Damon
DATE DE NAISSANCE :16 juillet
ÂGE :17 ans
NATIONALITÉ :Anglais
ORIGINES :Anglaises
LIEU DE NAISSANCE :Durham
GROUPE : Joker
ORIENTATION : Homosexuel (malgré quelques relations avec des filles)
QUESTIONS
POURQUOI CHOISIR CE GROUPE ?
Damon n'aime pas trop les conflits en général et a tendance à fuir lorsque les choses deviennent trop compliquées. Ainsi, il va sans dire que cette histoire de guerre de sexe, il la regardera de loin comme un feuilleton télévisé, mais dès que cela deviendra bien trop violent, il changera de chaine, puisqu'il possède une phobie des douleurs physiques. Cependant, son naturel de chaton joueur le poussera parfois à s'en mêler, mais de manière détaché et simplement avec ses mots, quelques petites répliques cassantes, par ici, et par là. Juste pour tuer le temps quand il n'y a rien de mieux à faire. Pour le reste, il s'en lave les mains, n'ayant aucun problème avec la gente féminine.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU SEI ?
L'une de collègues de travail de sa mère a parlé de l'établissement à celle-ci, puisqu'elle avait un fils scolarisé ici. La mère de Damon cherchait à ce moment-là un lycée pour notre jeune anglais et voulait qu'il s'y sente bien. Lorsqu'elle entendit les compliments et éloges à propos de Sei sortir de la bouche de son amie, elle se renseigna sur l'école. Elle trouva une publicité peut-être, voire sûrement, mensongère par certains aspects. C'est donc sans surprise que pour le retour à la scolarité de Damon, elle décida de le faire rentrer ici, pensant qu'il trouvera un peu de calme, un cadre strict, et de la sérénité. Autant dire qu'elle s'était trompée sur toute la ligne.
COMMENT AVEZ-VOUS APPRIS LE JAPONAIS ?
Il est arrivé au Japon assez jeune, lorsque sa mère a accepté un travail ici. Il a donc appris la langue à ce moment-là, en immersion dans le pays et par le biais de ses cours à domicile.
I LOOK LIKE
PERSONNAGE DE L'AVATAR : Gareki - Karneval

On lui avait fait souvent remarquer sa petite taille. En effet, pour un garçon il n'était pas très grand. Il ne mesurait qu'un mètre soixante treize. D'ailleurs ses camarades de classe ne lui avaient pas épargné certaines brimades sur sa carrure. Si sa taille n'était pas imposante, il en était de même pour sa corpulence.

Damon avait indéniablement un corps plutôt androgyne et sa peau d'une blancheur extrême, marquant au moindre contact, ne faisait que confirmer cela. Il était fin, à peine musclé, plutôt bien proportionné malgré le fait qu'il soit fluet. Néanmoins, l'avantage de ce corps était en certaine souplesse et agilité, notamment dans les sports de chambre. Cette carrure presque frêle s'accordait parfaitement avec son visage. Les traits du jeune homme était plutôt féminins. Les contours de son visage ne semblaient pas réellement marqués. Comme à peine tracés. Il avait une tête de forme ovale bien que son menton soit légèrement en galoche. Tombés au dessus des fines arrêtes de sa mâchoire, des mèches de cheveux bruns quelque peu décoiffés.

Les épis châtains descendaient jusqu'à sa nuque de porcelaine. La teinte noisette de sa tignasse désorganisée s'accordait avec au centre du visage des yeux verts avec un fond de gris, plus ou moins visible selon la lumière. Les iris émeraudes était emprisonnées dans un regard félin aux longs cils noirs, surmonté de sourcils noirs approximativement, dévoilant un air farouche, vaguement ennuyer quand vous lui adresser la parole, allant de l'indifférence la plus totale pour l'étranger à la désinvolture à l'état pure.

Néanmoins, quand on suscite l'intérêt de Damon, dans son regard vert nait une petite lueur curieuse comme dans les yeux des chats quand il capte une proie. Autre caractère physique proche du félin, son nez. Ce dernier est en trompette et il a la fâcheuse manie de le retrousser, comme s'il était toujours sur le point d'éternuer. C'est une zone relativement sensible chez lui. Il le fronce dès qu'on le lui touche ou que le sens de l'odorat est stimulé. Ce nez surmonte enfin une bouche aux lèvres incolores. Les sourires y sont rares puisque le visage de Damon affiche généralement un air agacé et presque blasé.

Il arrive pourtant que cette bouche puisse laisser apparaître des sourires plutôt doux ou, si le jeune homme est captivé par son interlocuteur, joueur.
IT'S MY MIND
Si un animal devait qualifier la personnalité de Damon, ce serait bien le chat. Le garçon a un véritable caractère de félin. Il se méfie des étrangers en général. L'adolescent a conscience depuis quelques années déjà que peu de gens sont de confiance. Il a besoin d'un certain temps d'adaptation et d'observation pour accepter de laisser quelque peu un individu rentrer dans son petit monde. Il faut savoir l'apprivoiser et presque le domestiquer. Sans cela, il est possible de se heurter à quelqu'un de farouche, plutôt sec et cassant.

Néanmoins, si l'on arrive à gagner son intérêt, sa confiance et sa sympathie, il est fort probable que le jeune homme se radoucisse. Comme le chat, Damon choisit ses maîtres. Malgré sa nature craintive, il n'en reste pas moins curieux. Si l'on sait excitait ce vilain défaut, il peut se montrer très joueur. Notamment en matière de sexe. En réalité c'est très certainement sa seule distraction.

Cependant, il ne couche pas pour autant avec n'importe qui. Il faut d'abord gagner son estime et ensuite avoir un certain esprit et sens de la répartie pour entretenir le jeu. Un jeu de stratégie. Il aime faire monter la tension sexuelle entre lui et un partenaire potentiel uniquement pour le plaisir de voir lequel des deux participants craquera en premier. Si quelqu'un lui plait, il sait rentrer dans une optique de séduction et se montrer assez provoquant pour prendre tout ce don il a besoin.

En effet, comme le félin, il est indépendant. Il a beau avoir besoin qu'on s'occupe de lui, qu'on le cajole un peu et le câline de temps en temps, une fois qu'il a eu un minimum d'attention, il s'en va de son côté. Plutôt volage, il se constitue un cercle de personne en qui il a assez confiance pour se montrer joueur et taquin avec eux et va les voir les uns après les autres pour réclamer de l'affection et pratiquer des jeux sexuels. Si l'on s'occupe bien de lui, Damon sera le plus doux du monde. Il pourra tout à fait être câlin, protecteur et doux comme un chaton. Mais si on l'énerve, l'injurie, le vexe ou lui fait du mal, il passe d'un extrême à l'autre.

Il se montrait insultant, froid, distant, presque insultant et son côté farouche est poussé à l'extrême. Tendez la main vers le chat et ce dernier vous grifferait. Il a d'ailleurs la fâcheuse manie de cracher sur les gens quand ils ont le don de le dégoûter.

A la fois solitaire et en besoin permanent d'attention, il est quelque peu égoïste et ne choisit de répondre et d'aller les gens qui lui plaisent uniquement. Mais, il sait également que ça plus grande faiblesse est ce bon vieux dicton : "Chat échaudé craint l'eau froide."

Ajoutons à cela, une phobie majeur : La peur d'être frappé. Damon n'apprécie pas les gestes trop vifs ou violents, qui le ramènent à certains évènements de son enfance. Il a réellement une peur panique de la violence physique et ne supporte pas l'idée d'avoir mal. Lorsqu'il est amené à être dans une bagarre ou à recevoir des coups, ça ne manque jamais de le paralyser au sens littéral du terme. Damon se braque et devient incapable de parler ou de faire le moindre geste, devenant complètement vulnérable, comme dans un état second. Le jeune homme déteste tout particulièrement ses situations et s'en veut à lui-même de ne pas savoir correctement réagir ou se défendre.
AND MY LITTLE STORY
"-Pff ! Tu peux dire ce que tu veux Damon ! Moi j'ai un père au moins ! Ricana un garçonnet d'environ sept ou huit ans.

-Mais si j'ai un père ! Répliqua le petit brun face à son adversaire qui le dominait d'au moins deux têtes.

-Sale menteur ! Rit mesquinement une fois de plus l'autre enfant, ma mère m'a dit que t'avais pas de père Damon. T'as qu'une mère. T'es un enfant bâtard, elle dit ma maman."

La cruauté des enfants entre eux n'a pas réellement de limite. Il est difficile de savoir si les enfants sont plus odieux que les adultes. Certes, ils font souvent cela innocemment en suivant les dires des grands personnes autour d'eux. Pourtant, peut-on vraiment prétendre que des êtres purs puissent faire des misères à un camarade de classe sous prétexte qu'il est pris en grimpe par le groupe, le troupeau, la norme, le groupe ? Il est difficile de prétexte que les enfants sont purs mais naïfs sûrement. Ils ne voient pas qu'ils ne sont que manipulés par les adultes qui les utilisent avec pions pour les règlements de compte des uns et des autres.

Dans le cadre d'un divorce par exemple, il n'est pas rare que les enfants deviennent un enjeu et leur affection soit utilisée comme arme face à l'autre. Plus ou moins inconsciemment c'est ce que font la plus part des adultes et ils ne voient que rarement les dégâts que cela entraine.

Le petit Ryan était un gosse en souffrance du divorce de ses parents et vivait très mal la situation. Terriblement mal. Tant et si bien qu'il n'avait pu trouver de repos qu'en tapant sur le mouton noir de la classe : Damon Parker. Après tout, c'était une victime idéale. Tout le détestait, se moquait de lui, lui volait ses affaires et puis il n'irait pas se plaindre à sa mère. Elle travaillait tard et ne s'occupait pas trop de lui. Il mangeait à la cantine tous les midi, seul et il était le dernier à partir de l'étude le soir, où personne ne jouait avec lui.

Les raisons de la solitude de Damon étaient multiples. La première était sa timidité. Il voulait se faire discret pour ne pas être remarquer et préférait être dans un coin à dessiner par peur qu'on le juge un peu trop ou qu'on l'embête à la base. Ensuite, il avait été surpris l'an dernier à embrasser son voisin dans le parc. Les adultes avaient dis que c'était dégoûtant et, ce qui devint une raison de plus de le martyriser, que son comportement était uniquement le fruit de l'éducation d'une femme, sa mère, qui l'avait élevé seule et l'avait rendu ... Comment déjà ? ... Ah oui, le mots que les grands employés c'était "PD".

En écoutant, les parents des enfants de l'école primaire parlaient entre eux, le jeune Ryan comme les autres enfants de sa classe avaient entendu un certain nombre de mots. Par exemple, il se disait souvent que la mère de Damon était une fille mère, une petite salope enceinte à seize ans, une pauvre fille que le père du bébé avait abandonné, car il était marié. Un enfant donc illégitime et qui n'avait absolument pas été assumé par l'homme qui coupa tout contact avec son maîtresse quand il l'a su enceinte.

C'est ainsi que les enfants de la classe de Damon furent conditionnés à détester ce petit garçon réservé, doux, plutôt posé et souriant. Si les grandes personnes disaient tous ses mots vilains à propos de Damon ça ne pouvait être que vrai et si Damon était un déchet, alors le petit Ryan pouvait bien se passer les nerfs dessus en le trainant plus bas que terre à longueur de jour, personne ne ferait rien. Personne ne fit rien. Personne n'eut jamais rien fais pour empêcher les brimades.

Les injures étaient multiples. Le physique était la première arme. Il se faisait traiter de nain, pousser dans les couloirs, volés ses affaires, son goûter et comme Damon était réservé, de plus en plus renfermé sur lui-même et craintif, quand on le lui demandait comment il allait aujourd'hui, il hochait simplement la tête et dessinait dans son coin, le plus loin possible des autres enfants.

Le dessin s'était la seule chose qu'il aimait. C'était son petit monde, son petit univers alors quand le petit Ryan décida de s'en servir pour lui faire du mal et déchira ses plus beaux dessins, pour la première fois, Damon s'était levé et lui avait hurlé dessus.

Cela avait fait rire le petit garçon qui avait donc trancher par un cinglant "moi j'ai un père." Damon tremblotait un petit peu en face de Ryan. Il baissa les yeux, les poings serrés, les larmes au bord des yeux alors que les élèves s'agglutinaient dans la cour de récréation autour des deux enfants. Le brun déglutit difficilement. Tout ce monde commençait à l’oppresser sérieusement mais il prit son courage à deux mains pour ouvrir la bouche et répliquer :

"-Tant mieux si j'ai pas de papa.... Au moins, marmonna-t-il d'une voix faible et hésitante, je pourrai jamais un père qui boit dans les bars tout le temps comme le tien..."

Il l'avait à peine murmurer. Les mots semblaient confus et il ne les assumait pas très bien. A cet époque, Damon était trop doux pour être sec et cassant. Le petit garçon mordit la lèvre alors que Ryan s'écriait une nouvelle fois :

"-Qu'est-ce que t'as dis là ?! J'ai pas compris, petit bâtard !"

Cette injure déclencha quelque chose en lui ce jour-là. Il leva les yeux vers Ryan, lâchant sa lèvre, la laissant s'échapper de ses dents qu'il serra étroitement, tout comme ses poings qui se firent plus crispés.

"-Je préfère être le fils de personne, que le fils d'un ivrogne ! S'écria pour la première fois Damon."

Ses poumons se remplirent d'air. Un sentiment de soulagement immense l'envahit. Il goûta à un petit bout de liberté. La rébellion était agréable, presque sucré comme la barbe à papa. Ses muscles se détendaient. Son visage se décrispa et ses dents s'écartèrent pour laisser un soupire de soulagement franchir sa bouche. Il savoura sa victoire une bonne minute, ou du moins, le temps que Ryan lui laissa avant de lever le poing et de le lui écraser dans la figure.

Damon tomba à terre alors que son camarade de classe se rua sur lui, commençant à lui asséner de mouvements coups dans son visage angélique. Les enfants autour hurlaient, criaient, riaient et encourageait. La tête du fils Parker se fit brumeuse. Les bruits lui semblaient lointain et flou. Sa bouche était ouverte. Le sang coulait généreusement mais l'autre n'était pas encore satisfait. Il n'avait pas encore assez passé sa colère sur lui. Il continuait de taper inlassablement sur Damon, prit au piège sous lui, trop petit et faible face à Ryan pour gigoter et s'enfuir. Il eut alors pour la première fois de sa vie, un geste qui devint son réflexe de défense quand on menace de le frapper.

Le petit garçon cracha un mélange de sang et de salive au visage de Ryan. Le liquide rougeatre et épais se posa sur sa joue. Le gamin fout de rage asséna un coup de poing plus virulent que les autres qui fit perdre connaissance à Damon alors que les enseignants et surveillants accouraient de leur pause café. On les sépara bien trop tard. Ils enlevèrent Ryan du corps de Damon inanimé et durent appeler les urgences.

Le brun se réveilla deux jours plus tard à l'hôpital. La mère de Damon porta plainte et l'établissement fut déclaré coupable de négligence. Par la suite, il fut hors de question de scolariser à nouveau dans l'école l'enfant mais elle décida qu'ils avaient beaucoup souffert ici et besoin d'un nouveau départ. Elle accepta donc un poste à l'étranger. Ils partirent au Japon.

Les premières années, Damon resta à la maison et prit des cours à domicile, apprenant donc le japonais mais quand sa mère jugea à ses seize ans qu'il était temps qu'il puisse se faire des amis en dehors de leur entourage proche. Elle décida donc de l'envoyer en internat sur l'île Sado, loin des gens qu'il connaissait déjà pour qu'il ne se repose pas sur eux et soit obligé de se faire de nous contacts.

Damon n'avait pas réellement apprécié cette idée mais il n'avait pas non plus peur d'être en terre "hostile." Maintenant, il avait mûri et n'était plus un enfant qui se faisait piétiner par les autres. Méfiant et farouche, il se protègerait de tous avant qu'on lui prouve sa valeur. Effectivement, le petit garçon avait bien changé. Pourra-t-il cependant retrouver sa douceur et sa tendresse enfantine ?


De l'autre côté

Explosions never make a sound.

PRÉNOM : Fuck off.
ÂGE : 18 ans (J-3)
COMMENT T'ES ARRIVÉ ICI :Nori <3
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? :CHATOOOON #sort#
LE CODE DU RÈGLEMENT :
avatarVoir le profil de l'utilisateur http://sei-gakuen.forumactif.com
UNKNOWN
INSCRIPTION : 15/07/2012
MESSAGES : 738
Lun 16 Juil - 14:07
SOLDOMI
Comme pour tous les autres j'crois pas avoir besoin de critiquer ta fiche hein ? J'espère en tout cas que entre Isei et Sei Damon n'est pas devenu un tueur en série de petits bébés ou qu'il n'est pas devenu espion agent secret double clone mafieux génétiquement modifié pour savoir niquer les boss à 10 ans. Si tel est le cas... Non j'aime mieux pas imaginer ! XD

Bref oui tous ces mots inutiles pour dire que tu es validé bon retour <3

______________________________________________

- MERCI DE NE PAS MP CE COMPTE -
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» [Elève - Armée de Dumbledore] Alix Parker (Avril Lavigne/Négociable) ~ 5e année Gryffondor
» Alba parker
» Nate Parker (gryf)
» Mini Présentation : Coco Parker [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sei Gakuen :: Archives rp 2-