AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
Pour qui tu te prends ? [Ichimada Daiketsu]

avatarVoir le profil de l'utilisateur
Neptun
INSCRIPTION : 15/08/2016
MESSAGES : 19
LOCALISATION : La cour, un couloir, sûrement.
EMPLOI / LOISIR : Te surveiller - mais j'ai une vie sociale, moi.
HUMEUR : Toujours excellente
CHAMBRE : Chambre 1 - Dortoir A
Sam 27 Aoû - 9:46



   Akane and Ichimada

Pour qui tu te prends ?
Il est peut-être midi cinq. La cloche a sonné depuis pas longtemps, mais j’ai la flemme de regarder l’heure. D’façon, j’en ai pas besoin. Quoiqu’il en soit, les cours sont finis pour ce matin et il est temps d’aller manger, se reposer, faire un peu ce qu’on veut, en fait.
J’ai dit à des gens que j’allais peut-être les rejoindre pour manger. Je me suis pas engagée, mais j’ai bien envie d’y aller, et si je me bouge pas de débarquer ils partiront sans moi, alors j’ai pas le temps de rester plantée là à rien faire. Même si j’en ai bien envie, parce que putain, qu’est-ce qu’il y a du monde dans ces couloirs. D’habitude quand y a trop de monde qui traîne comme ça j’attends que ça passe, mais là je suppose que j’ai pas le choix. Pourquoi je me suis pas décidée direct, sérieux ? J’aurais pu leur promettre de venir, comme ça ils m’auraient attendue. Fait chier.
C’est une journée comme les autres, il fait un temps normal, peut-être un peu trop chaud. Je porte l’uniforme comme tout le monde, je suis coiffée comme d’habitude, bref, y a pas à chercher, cette journée est normale et ennuyeuse comme toutes les autres. Au moins, personne n’est venu me faire chier. Pour l’instant.
Mais je suis pas d’humeur à piétiner 10 ans dans ces couloirs. Je suis pressée merde, vous pouvez pas marcher plus vite, tous ? On dirait un groupe de personnes âgées. Y en a qui parlent, y en a qui ont les yeux rivés sur leur téléphone, y en a qui sont assis comme des connards sur les côtés et qu’on doit contourner alors que ces couloirs sont déjà pas assez grands, et de manière générale y a trop de monde. C’est chiant, c’est lent, y a du bruit, je supporte plus. Ça commence à vraiment m’énerver. On aurait pensé qu’au lycée on était capables de se déplacer d’un point A à un point B normalement, mais apparemment c’est pas possible. J’ai vraiment pas envie d’être en retard.
Je pourrais toujours manger avec quelqu’un d’autre, mais maintenant que j’ai décidé de faire ce que je vais faire, j’ai pas envie de changer de plans. Je sens les minutes s’écouler, parce que je traverse les couloirs lentement, que je dois laisser passer les gens qui montent pour quelle que soit leur putain de raison dans les escaliers, et que ce qui paraît court quand t’es seul et que tu marches à ton rythme est super long quand tu marches à deux à l’heure et que tout le monde autour te pète les couilles.
Bon, t’sais quoi, j’en ai marre. Ça fait je sais pas combien de minutes qu’on se traîne, je vais arrêter d’être gentille, laisser passer les gens et être patiente, et je vais essayer de passer devant tout le monde.
Suffit de me faufiler entre les gens et rester polie. Ils se diront que je suis pressée, ce qui est vrai, et puis voilà. Je souris vite-fait à ceux que je connais, et je ne daigne même pas regarder les autres. Pas que ça à foutre.
Ah, je vois enfin la lumière. On dirait que là-bas y a moins de monde, je vais pouvoir marcher normalement. Je me dirige vers la liberté et là, bam.
Deux petits cons qui pratiquent leur activité de prédilection : faire les cons. Et voilà qu’ils me poussent alors que j’allais pouvoir sortir de ce bordel. Et pas délicatement en plus. Avec le monde qu’il y a, ils sont pas foutus de faire attention ?!
« Oups, pardon, j’ai pas fait exprès », qu’ils disent tous les deux presque en même temps et immédiatement. On dirait qu’ils sont habitués. Puis il partent tout de suite sans même m’aider. Connards.
Encore heureux qu’ils l’ont pas fait exprès, ils auraient vu du pays. Mais évidemment ça se finit pas là. Comme je m’y attendais pas, je perds l’équilibre et je tombe vers le côté. J’aurais pu tomber sur le sol et bien me niquer, mais je suis tombée sur un type, qui lui aussi semble déséquilibré. Ça va peut-être faire effet domino, que je me dis, mais non, il semble rester debout.
Je me rattrape et je me relève. Je vais pas rester dans ses bras non plus. Je remets ma jupe et mes cheveux en place par réflexe, puis en levant ma tête pour le regarder, je dis au type :
« Désolée, c’est ces petits cons qui m’ont poussée. »
Puis je me retourne vaguement pour montrer là où ils se situaient, puis je me rappelle qu’ils sont plus là. Quels bâtards, franchement, partir comme des ninja, il va jamais me croire maintenant.



______________________________________________

Akane Ueno
Neptune qui tape très fort et qui vise bien.
Un conseil : ne la faites pas chier.
Again. ♥️
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Poney Ichi
INSCRIPTION : 12/12/2013
MESSAGES : 306
LOCALISATION : Sur un poney
EMPLOI / LOISIR : Manger, manger, frapper, manger, dormir (accessoirement patron du seventh Milky Way)
HUMEUR : Flemme
CHAMBRE : Appartement 210
Dim 11 Sep - 17:39



Pour qui tu te prends ?
ft. Akane

What's the problem, little girl ? — Ichimada.

Enfin, libération, la cloche qui annonce la fin des cours de la matinée qui sonne. Pas trop tôt. C'était déjà suffisamment une torture de devoir aller en cour, mais si en plus la chaleur s'en mêle c'était réellement pas cool. S'en était même extrêmement chiant en fait. Ichi ne pouvait même pas s'adonner à son sport préféré du coup : la sieste en cour. La galère. Encore un peu et il aurait fini par péter un câble. Restait plus qu'à ranger ses affaires et à sortir. Lui demandait pas s'il comptait aller en cour l'après-midi, il y a de forte chance qu'il vous réponde d'aller vous faire voir. Prendre son temps afin de ranger ses affaires, même de façon bordélique dans son sac, n'avait as été la meilleur idée qu'il est eu au final.

En effet, c'était le chaos dans le couloir. Du moins, c'était l'impression que lui donnait toute cette foule qui s'était rassemblé ici. Putain ! Mauvaise décision, mauvais choix, mauvais timing ou juste encore pas de chance. Des élèves de partout, à pertes de vue. Lui qui voulait pas traîner ici et partir le plus vite possible c'était foiré. Il est vrai que d'habitude, il se faisait renvoyer de cour ou bien partait de lui même au bout d'une heure. Un miracle qu'il soit resté pendant les deux heures. Que lui arrivait-il, s'était-il décidé à travailler à nouveau ? Même pas en rêve. Lui qui était déjà intégré dans le monde du travail malgré les cours, il n'en avait que peu faire des maths ou tout autre cours inutile.

L'heure n'était cependant plus à la réflexion mais, plutôt à l'action. N'étant clairement plus du genre à attendre bien sagement que les choses se passent et se déroulent tranquillement, il se mit à traverser le couloir, renversant pas mal de gens sur son passage. Très peu de gens osèrent l'insulter ou tout simplement de lui demander de s'excuser par simple peur de représailles. Il fallait admettre qu'il avait aussi fait exprès de bousculer certaines personnes sur son passage comme ce petit nouveau qui avait tous ces papiers dans les bras. Beaucoup trop tentant de le voir devoir tout ramasser avec autant de monde autour. Après plusieurs minutes de combat acharné contre cette marée et de petit rire amusé, il fini enfin par voir le bout du tunnel. Tout c'était plus ou moins bien passé jusqu'au moment où il sentit quelque chose le percuté. Le choc n'avait pas été tant violent que ça, mais il devait bien reconnaître que cela l'avait plus bien énervé.

C'était une jeune fille qui semblait avoir trébuchée comme une idiote. Encore une qui est pas foutue de regarder devant elle quand elle marche. Et la seule excuse qu'elle avait trouvé était qu'on l'avait bousculé. Bon, elle était simplement tombé et Ichi avait faim. Son but principale était de sortir avant tout. Il était prêt à passé la-dessus pour cette fois.

« Écoute, je m'en bas les couilles de ton excuse, regarde juste où tu met les pieds la prochaine fois que tu marches d'accord. Maintenant dégage juste du passage. »

Après l'avoir poussé de lui-même du chemin, il reprit juste son chemin comme si de rien n'était. Alors qu'il était sur le point de sortir enfin de ce foutu couloir, quelque chose ou plutôt quelqu'un lui avait agrippé le bras. C'était la meuf de tout à l'heure. Qu'est-ce qu'elle lui voulait encore cette grognasse.

« Tu veux quoi la, j'ai pas que ça à foutre moi. »


© SIDRIAL pour ICHIMADA DAIKETSU


______________________________________________

avatarVoir le profil de l'utilisateur
Neptun
INSCRIPTION : 15/08/2016
MESSAGES : 19
LOCALISATION : La cour, un couloir, sûrement.
EMPLOI / LOISIR : Te surveiller - mais j'ai une vie sociale, moi.
HUMEUR : Toujours excellente
CHAMBRE : Chambre 1 - Dortoir A
Lun 12 Sep - 8:23



   Akane and Ichimada

Pour qui tu te prends ?
Le type me regarde de travers, puis il répond :
« Écoute, je m’en bats les couilles de ton excuse, regarde juste où tu mets les pieds la prochaine que tu marches, d’accord ? Maintenant dégage juste du passage. »
Ouais, vachement poli le type, mais c’est quoi le meilleur ? Il me pousse complètement pour se remettre à avancer. Il est sérieux là ? Mais pour qui il se prend, au juste ?!
C’est même pas comme s’il avait eu besoin de me pousser pour avancer, il aurait pu me contourner, je suis pas si grosse non plus ! À parler comme ça, et ensuite me pousser… il doit se croire au-dessus de tout et tout le monde !
J’vais pas laisser passer ça. Je vais lui apprendre, à me traiter comme de la merde. Tant pis pour le repas avec les autres, là. J’crois qu’on a bien besoin de discuter.
Je lui cours après et je le rattrape. Ha. Bizarrement, y a plus personne pour se mettre en travers de mon chemin. Déjà y en a qui doivent me connaître, et mon petit doigt me dit que ce drôle là aussi a sa petite réputation. Puis d’façon y avait déjà moins de monde à cet endroit de base.
Je l’attrape par le bras avant qu’il sorte. Eh non, coco, tu vas pas t’en sortir comme ça.
« Tu veux quoi là, j’ai pas que ça à foutre moi. », qu’il me dit.
Lui, il va devoir apprendre à bien parler aux gens. Parce que je dois pas être la seule qu’il traite comme ça. Regardez les tous, le regarder comme un mauvais Dieu. Je vais pas le laisser continuer à traiter les gens comme de la merde. Sincèrement, c’est lui la merde.
J’le regarde plus attentivement. Heh. Il est plus âgé que moi, et il a l’air plutôt fort dans son genre. Ça m’étonnerait pas qu’il soit un de ces Mercury. Je commence à vaguement me dire que j’aurais pas dû le rattraper maintenant, et que j’aurais pu lui apprendre la vie un peu plus tard avec certains de mes collègues, mais j’ai pas pu m’en empêcher, donc c’est trop tard. Mais d’façon, j’hésite pas. Je suis largement plus forte que ce que mon corps laisse penser. D’ailleurs, je me suis déjà battue contre des types comme lui, j’sais comment faire pour me défendre, et j’sais où frapper. C’est encore plus drôle d’ailleurs, puisqu’à chaque fois ils croient se battre contre n’importe quelle donzelle fragile, et même si ils sont trop bâtards pour y réfléchir, instinctivement ils n’y vont pas au maximum.
Donc je perds pas mon temps, je le regarde dans les yeux, et je lui dis :
« Pour qui tu te prends ?! »
Je le lâche, maintenant qu’il est arrêté, je vais pas toucher plus son sale bras. Et j’continue, sans même réfléchir.
« Tu penses peut-être que t’es le roi du monde ? J’veux bien être polie et m’excuser quand je te pousse même si c’est pas ma faute, mais y a des putain de manières à avoir quand on réagit. Et franchement, à moi que tu sois aussi sensible et fragile que ta façon de parler laisse penser, ma petite bousculade n’est pas assez pour te blesser et te foutre de mauvais poil. Donc t’arrêtes de faire ta diva, et tu t’excuses, fissa. »
Est-ce que j’avais besoin de le provoquer ? Non. Mais j’en avais bien envie. À mon avis il va soit juste grogner et s’en aller, soit vouloir se battre. Pauvre con. Y en a qui sont pas faciles à éduquer. Ça se voit dans son regard bovin qu’il en fait partie. Mais je le laisserai pas s’en sortir comme ça. Selon ce qu’il répond ce sera soit plus tard, soit tout de suite, mais il va avoir droit à une bonne leçon de savoir-vivre.


______________________________________________

Akane Ueno
Neptune qui tape très fort et qui vise bien.
Un conseil : ne la faites pas chier.
Again. ♥️
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prends moi pour un con, je te dirai rien ! [PV Tim]
» Reculer pour prendre de l’élan, pour pouvoir mieux sauter ; mais à trop reculer on finit par ne plus sauter.
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sei Gakuen :: Archives rp 2-